L’unicité dans le Yangsheng ou art de vivre

591_img066-1

Comment trouver l’union entre l’homme et le ciel ? par la pratique !!

L’unicité dans le Yangsheng (art de vivre)
QI = les 3 QI sont : chaleur, mouvement, transformation

La relation entre l’énergie de la nature, du cosmos, des saisons, des organes (foie,coeur,rate, poumon et reins).

Il est nécessaire de pénétrer dans la profondeur d’un travail et ressentir la relation du corps humain avec l’extérieur. Entrer dans la connaissance, la relation et l’expérimentation de manière régulière vers le bien-être dans notre corps, renforcera le lien entre l’intérieur et l’extérieur.
En comprendre les échanges et leurs influences durant les saisons , par exemple (printemps, été, automne et hiver).

Lors de la mise en marche, à l’apprentissage, on insistera sur une chose importante qui est de travailler les mouvements selons les rites saisonniers. Mais, en même temps, nous n’avons pas le niveau suffisant pour sentir l’extérieur (rhumes.. maux divers…) et le lien avec notre corps. Comprendre ce travail réagira plus tard dans l’unicité du corps et de l’esprit.

Comment le corps, dans son esprit au sens large (psychisme, sentiment) peut réunir cette unité :  Sinon ce serait abstrait !.

La pensée chinoise insiste toujours sur le fait que cette unité se trouve entre l’homme et le ciel. Cependant, il faudra rechercher , dans un premier temps, l’unité entre le cœur, l’âme et le corps .

Sans ce ressenti, nous ne pourrons pas réagir sur le cosmos.

Ce travail ( QI GONG) impose des techniques de DAOYIN , d’étirements (ouvrir, monter, fermer, descendre et réunir). Chaque mouvement peut être une méthode en soi.

Le mécanisme énergétique sera toujours le même : les 5 énergies ou 5 mouvements.
La relation avec l’extérieur dépend de cela.

Des ateliers ponctuels des 24 énergies (printemps, été, automne, hiver) vous sont proposés.
La technique en est simple, mais il y a une grande puissance à l’intérieur.

Suite aux mouvements, les images se réveillent et avec la précision des gestes, nous rentrerons à l’intérieur du corps. Chaque geste sera encore plus puissant car le travail est global (corps, diaphragme, articulations , vaisseaux, dos, gorge etc ..)

Un geste, on ressent et à ce niveau, c’est le silence, notre écoute et notre ressenti.
Un grand geste, lent, on l’arrête et on contemple !! telle est cette méthode.
Alors, tous les canaux énergétiques bougent très fort ! Dans une force interne !

1er atelier : samedi 17 septembre  après midi pour les débutants). Places très très limitées . 25 euros par atelier de 3 heures. Inscriptions obligatoires.

Renseignements auprès de l’association par courriel ou 06 08 80 77 17 – merci
les mains collées l’une sur l’autre pressent sur la cuisse
soulever la tête pour regarder la lune
pouce à l’intérieur, travailler par la respiration pour mélanger le qi du centre (dan tian)
pousser les montagnes
ouvrir l’arc et préparer la flèche
pousser vers le haut
ce travail mobilisera le qi et l’influencera de cette manière :
l’énergie de transformation
l’énergie commence à s’installer
l’énergie se réveille
l’énergie s’équilibre dans le yin et le yang
l’énergie est présente
l’énergie s’installe

haimandi

septembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *